• Appel à projet de recherche: FEREC 2018
  • Financement: Fondation d'Entreprise FEREC
  • Co-porteurs de projet: TerrOïko – Setec Als
  • Partenaires: TerrOïko – Setec Als
  • Contact: Sylvain Moulherat (TerrOïko), Denis Leroux (Setec Als)
  • Durée du projet: 12 mois (2018-2019)
  • Coût total du projet: 110,8 k€
  • Montant de la subvention: 40,0 k€

Actualités BioBim

BioBim

BioBim, biodiversité, BIM et infrastructures

Ferec Le projet BioBIM, porté par TerrOïko et Setec Als, vise à sensibiliser et informer les acteurs de la vie des infrastructures de transport en charge de la gestion environnementale sur les opportunités offertes par la transition numérique dans leurs activités. Un point sera réalisé sur la mise en œuvre et la gestion de la séquence Eviter Réduire Compenser (ERC). Ainsi, à travers le développement d’un démonstrateur collaboratif sur un site pilote concret et l’organisation d’un séminaire entre le 18 et le 21 juin 2019, le projet Bio-BIM traitera de l’intégration dans le Building Information Model (BIM) appliqué aux infrastructures, des outils numériques de réalisation, gestion et de suivi des mesures environnementales et compensatoires.

A l’heure où la loi de reconquête de la biodiversité requiert un investissement croissant de la part des aménageurs dans la réalisation de la séquence ERC, lié à la hausse des exigences techniques des services instructeurs, la simulation numérique appliquée à la prise en compte de l’environnement a un rôle déterminant à jouer. Le développement du BIM constitue d’ores et déjà un support de travail important pour la vie des infrastructures mais son utilisation n’est à ce jour pas développée pour traiter de leur intégration environnementale. La convergence de ces deux outils participants de la transition numérique des métiers associés à la vie des infrastructures est le cœur du projet BioBIM.

Dans la continuité des travaux initiés dans les cadres des projets CIRFE et MINnD, TerrOïko et Setec Als souhaitent poursuivre la collaboration scientifique et technique plus avant en proposant à travers le projet BioBIM de réaliser la preuve de concept de l’intégration des outils de simulation numérique au BIM pour les infrastructures d’une part et de modélisation des mesures compensatoires et de leur suivi en BIM d’autre part.

Dans le projet BioBIM, nous nous focalisons sur les apports de cette intégration sur la gestion courante de la mise en œuvre de la séquence ERC avec un focus particulier sur le suivi des mesures environnementales et compensatoires. Les résultats des travaux menés dans BioBIM pourraient avoir des implications sur l’ensemble des phases du cycle de vie des infrastructures en simplifiant, rationalisant et optimisant, les études environnementales ainsi que la mise en œuvre, le suivi et la gestion de l’ensemble des actions de préservation du patrimoine naturel et ainsi en réduire le coût de gestion global et renforcer la compétitivité des utilisateurs finaux.

BioBim

BioBim: Des innovations numériques pour la conception, la construction, l'évaluation et la maintenance des infrastructures

La méthodologie générale :

Grâce à l’articulation du projet BioBIM avec divers autres projets de recherche collaborative, le projet sera le point de rencontre entre les dynamiques animées par TerrOïko et Setec Als autour de la transition numérique des études écologiques et regroupant des acteurs de la recherche, du monde associatif et de l’ingénierie écologique et numérique, ainsi qu’avec celle du groupe de travail de l’UC 6 du projet MINnD. De plus, TerrOïko est un acteur très actif de la CRERCO (Communauté Régionale ERC d’Occitanie), pilotée par la Région et la DREAL Occitanie et les travaux menés dans BioBIM seront alimentés par les travaux de cette communauté dynamique, associant ainsi les services instructeurs à la démarche générale. De plus la réalisation d’une preuve de concept d’un outil d’aide à la gestion de la mise en œuvre, de la gestion et du suivi des mesures environnementales à destination des exploitants représente une grande valeur ajoutée à une gestion qui est aujourd’hui basée principalement sur des documents papiers. Outre le volet de diffusion des travaux réalisés, le séminaire proposé en fin du projet BioBIM aura pour objectif d’afficher, de formaliser et de finaliser un (des) groupement(s) technico-scientifique(s) susceptible(s) de répondre à des projets de recherche opérationnelle au niveau national (ANR) et européen (H2020,FUI).